We are football association culture mémoire histoire
Comme eux rejoignez wearefootballDe volée
Annual Review of the European Football Players Labour Market Diaporama Annual Review of the European Football Players Labour Market

Annual Review of the European Football Players Labour Market

Raffaele Poli et Loïc Ravenel, Annual Review of the European Football Players’ Labour Market, Neuchâtel, CIES, 2006.

Cette publication, première dans son genre, analyse la manière dont les équipes des cinq meilleures ligues du Vieux-Continent (Angleterre, Allemagne, Espagne, France, Italie) étaient composées lors de la saison 2005/2006. Les auteurs y proposent une série d’indicateurs statistiques originaux, déclinés en fonction de différents critères (pays, âge, position, zone d’origine, etc.) et présentés sous la forme de graphiques, de classements et de cartes. Elaborés afin de rendre compte du fonctionnement du marché du travail européen des footballeurs sous l’angle des thématiques de la formation, du recrutement international et de la mobilité des joueurs, ces indicateurs, temporellement et spatialement comparables, permettront de suivre d’année en année la manière dont ce marché particulier évolue. Ils peuvent être consultés de manière interactive à travers le site www.eurofootplayers.org.


De cette première édition, il apparaît que, par rapport aux quatre autres ligues prises en compte, la Ligue 1 française est celle qui réunit les plus jeunes footballeurs. Si l’âge moyen des joueurs de Ligue 1 est de 24,4 ans, cette moyenne est de 26 ans dans les ligues anglaises et italienne. C’est là que les footballeurs sont les plus « expérimentés ». Les écarts entre un club et un autre sont parfois très importants. Alors que les joueurs du club le plus « vieux », l’AC Milan, avaient 30,1 ans en moyenne, les joueurs du plus « vieux » club français, Troyes, n’étaient âgés que de 25,9 ans. Et la moyenne d’âge au Stade Rennais était de 23,2 ans, ce qui situait le club breton à la première place européenne selon la jeunesse de l’effectif.


La « fraîcheur » de la Ligue 1 s’explique en grande partie par l’importante présence de joueurs « formés dans le club » au sein des effectifs. Le rapport montre en effet que les clubs français restent très performants en matière de formation. Lors de la saison passée, 40,1% des joueurs de Ligue 1 évoluaient dans le club qui les avaient formés. Cette proportion était bien supérieure à la moyenne européenne (26,8%). Dans le classement des clubs qui ont formé le plus de joueurs présents dans les cinq meilleures ligues européennes, les équipes françaises sont aussi bien positionnées. Nantes (29 joueurs), pointait à la troisième place, juste derrière le Real Madrid (44) et le FC Barcelone (35). Rennes et Nancy, avec 25 joueurs, partageaient la sixième position.


L’attention que les clubs français portent à la formation ne les empêche cependant pas de chercher des joueurs à l’étranger. Bien au contraire, dans le cas de l’Afrique notamment, le recrutement intervient la plupart du temps déjà au niveau des centres de formation. En moyenne, les joueurs africains présents en France ont quitté leur pays à l’âge de 18,6 ans, bien avant leurs collègues d’Europe de l’Est (21,4), d’Amérique latine (22,3) et d’autres pays d’Europe occidentale (22,3).


D’autre part, plusieurs clubs français figurent aux premières places du classement des équipes qui, par rapport au nombre total de joueurs transférés au début ou pendant la saison passée, ont le plus recruté depuis un championnat étranger. En tête de ce ranking spécifique on trouve les Girondins de Bordeaux, avec un taux de recrutement à l’étranger de 87,5%, suivis par le Lille OSC (80%). Pour l’ensemble des clubs de Ligue 1, la proportion de transferts réalisés avec des clubs étrangers se monte à 51,7%, un niveau beaucoup plus élevé que la moyenne européenne (36,3%). A terme, le pourcentage de joueurs étrangers en France, actuellement de 35,4%, pourrait donc s’approcher de celui allemand (41%) ou anglais (55,3%).
Parmi les étrangers présents en France, presque la moitié provient d’Afrique. L’existence de filières de transfert bien établies et la perpétuation des liens dérivant de l’histoire coloniale expliquent la forte présence de joueurs africains dans les clubs de Ligue 1. Les Sénégalais, au nombre de 25, était les plus nombreux, suivis par les Ivoiriens (15) et les Camerounais (11). Si les footballeurs transférés depuis l’Afrique francophone sont concentrés en France, les Scandinaves sont sur-représentés en Angleterre, les joueurs d’Europe de l’Est en Allemagne et les Sud-américains en Espagne et en Italie. Selon toute évidence, chaque pays garde des zones d’influence spécifiques dans lesquelles les clubs nationaux recrutent de manière prioritaire.
Les footballeurs français sont fortement représentés en dehors de l’Hexagone : ils étaient 82 à jouer pour des clubs du premier niveau de compétition allemand, italien, espagnol ou anglais. Seulement les Brésiliens (139) et les Argentins (88) étaient plus nombreux. Le deuxième pays européen le mieux représenté à l’étranger, les Pays-Bas, avait la moitié moins d’expatriés que la France. Le contingent de Français dans les clubs de la Premier League, 46 joueurs, était de loin le plus important.


Le rapport dont sont tirées ces données traite également de la thématique de la mobilité professionnelle des joueurs de football. A ce niveau, la situation observée en France est proche de la moyenne européenne. Les joueurs présents dans l’Hexagone changent de club en moyenne toutes les 3,4 saisons. La proportion de joueurs qui, à l’issue de la saison dernière, avaient joué pour au moins trois saisons dans le club qui les employait était de 33%. Un club se démarquait nettement des autres : l’Olympique de Marseille. Seul 5,6% des joueurs employés lors de la saison passée étaient déjà là trois ans auparavant. Dans cette perspective aussi, l’OM fait figure à part dans le panorama du football français. Et à l’échelle européenne, le club de la Canebière aurait remporté la « palme » du club qui a utilisé le plus grand nombre de joueurs : 39 !

S. Mourlane
Université de Nice



Envoyer l'article à un ami
Télécharger ce dossier en PDF Télécharger ce dossier en PDF Télécharger ce dossier en PDF
Histoire du football f?minin en Europe Histoire du football f?minin en Europe
Xavier Breuil retrace l?invention de cet autre football qu?est le Ladies puis Women?s football.
Hors jeu Gloire, chute et resurrection un grand champion Hors jeu Gloire, chute et resurrection un grand champion
Autobiographie de Ren? Vignal
La face cach?e du foot business La face cach?e du foot business
Il y a quelque chose de pourri au royaume du football !
Les Enrag?s du football Les Enrag?s du football
L?autre Mai 68
50 ans d'Euro 50 ans d'Euro
L'?quipe ?voque une "histoire fran?aise"
Pratiques sportives et relations interculturelles Pratiques sportives et relations interculturelles
Un dossier de la revue Migrations soci?t? en partenarait avec We are football association
La grande aventure du football alg?rien La grande aventure du football alg?rien
L'?quipe d'Alg?rie de la fin des ann?es 70 au milieu des ann?es 80
Gigi Meroni, Le joueur artiste Gigi Meroni, Le joueur artiste
La trajectoire fulgurante et romanesque d'un joueur italien
Histoire politique des Coupes du monde de football Histoire politique des Coupes du monde de football
Par 3 des fondateurs de WeareFootball
En sifflant de par le monde En sifflant de par le monde
Les souvenirs d'un arbitre des ann?es 1930
Tempi supplementari. Partite vinte, partite perse Tempi supplementari. Partite vinte, partite perse
Un essai sur l'histoire du football italien
Football et soci?t?s europ?ennes Football et soci?t?s europ?ennes
Une r?flexion sur les enjeux identitaires du football
Moacyr Barbosa Moacyr Barbosa
L'histoire du gardien de but br?silien Moacyr Barbosa
Spartak de Moscou Spartak de Moscou
Histoires de football et de pouvoir dans l'URSS de staline
Football aventure des hommes Football aventure des hommes
Un journaliste se livre ? une analyse personnelle du football des ann?es 1960
Les footballeurs professionnels des ann?es 30 ? nos jours Les footballeurs professionnels des ann?es 30 ? nos jours
L'?volution du m?tier de footballeur et de sa place dans la soci?t
Les Archives du football Les Archives du football
Une premi?re histoire ? scientifique ? du football fran?ais qui fait toujours r?f?rence.
Carton jaune Carton jaune
Un roman sur l'obsession du football par un supporter d'Arsenal
Geopolitique du football Geopolitique du football
Le football, pour certains, c?est la guerre continu?e par d?autres moyens...
FIFA 1904-2004. Le si?cle du football FIFA 1904-2004. Le si?cle du football
En 2004, la FIFA d?cidait, pour son centenaire de publier un ouvrage sur son histoire.
Ajax, the Dutch, the War Ajax, the Dutch, the War
Un ouvrage consacr? au football hollandais pendant la Seconde Guerre mondiale
Sport et id?ologie Sport et id?ologie
Actes du VIIe Congr?s International du Comit? Europ?en de l?Histoire du Sport

Videotheque - Quizz - Presse - Boutique - Association - Les fondateurs  - La rédactionContact - Partenaires


© 2005 - 2014 Wearefootball.org - Tous droits reservés  - Prezcreation