We are football association culture mémoire histoire
Comme eux rejoignez wearefootballDe volée
Gigi Meroni, Le joueur artiste Diaporama Gigi Meroni, Le joueur artiste

Gigi Meroni, Le joueur artiste


Nando dalla Chiesa, La farfalla granata. La meravigliosa e malinconica storia di Gigi Meroni il calciatore artista, Arezzo, Limina, 1995.

Fils du général Carlo Alberto dalla Chiesa, l’homme qui a fait plier les Brigades rouges avant d’être assassiné par la mafia, Nando dalla Chiesa a été professeur de sociologie et mène désormais une carrière politique dans les rangs de la gauche italienne. Il a également entamé, depuis les années 1980, une carrière d’écrivain qui l’a conduit à signer des livres sur la politique et le sport transalpins.


Dans son abondante production, Nando dalla Chiesa a consacré un ouvrage en 1995 à l’étoile filante du football italien Gigi Meroni, ouvrage à succès puisqu’en mars 2006 le livre en est à sa septième édition. Il est vrai que la tragique destinée de Meroni aurait pu servir de sujet à une œuvre de fiction. Né à Côme, en février 1943, dans une famille de modestes artisans, très tôt orphelin de père, le jeune Luigi se signale vite sur l’exigu terrain de l’oratorio San Bartolomeo et de son club sportif Libertas. Il est également vite repéré par les dirigeants du club de Côme qui évolue alors en série B. Il suit ainsi la voie de nombreux grands du football italien de l’après-guerre qui, à l’image d’un Boniperti, ont commencé à jouer à l’ombre des campaniles. De taille moyenne, il mesure 1m 72, Meroni est un ailier droit très vif et inspiré, dribbleur déroutant qui excelle à faire briller l’avant-centre de son équipe en lui délivrant passes et centres millimétrés. S’il n’est pas un buteur prolifique, il marque aussi quelques buts d’anthologie. Ces qualités qui lui valent le surnom de farfalla (papillon), il les exprime au Genoa où il est transféré en 1962, puis au Torino qui sera son dernier club de 1964 à 1967. Sa carrière s’arrête brutalement quand il est renversé par un automobiliste corso Umberto à Turin en allant acheter une glace avec l’un de ses coéquipiers. Il décède dans la soirée du 15 octobre 1967.


Si Nando dalla Chiesa sait bien retracer la carrière et le vécu sportifs de l’attaquant, des premiers frissons du « calcio d’oratorio » à l’amitié sur et en dehors des terrains qu’il noua brièvement au Torino avec Nestor Combin, c’est l’analyse de la figure bohême et anticonformiste de Meroni dans l’Italie plus sociale mais toujours conventionnelle du centre-gauche, que l’auteur privilégie. Apôtre de l’attaque et du jeu pour le jeu dans les années du catenaccio d’Helenio Herrera, Meroni a été un artiste sur les terrains et dans la vie. Dessinant des costumes extravagants qu’il aime à porter, il peint également de grandes toiles dans la mansarde qui lui sert de premier appartement dans la capitale piémontaise où il écoute aussi sur son électrophone les disques des Beatles et de jazz. Il porte les cheveux longs ainsi qu’un système pileux à géométrie variable. Il décline une première fois une sélection chez les azzurri parce qu’il refuse de se plier au diktat du sélectionneur Fabbri qui lui enjoint de se faire couper son abondante chevelure. Il entretient enfin une liaison avec la belle Cristiana, fille de forains, et finit par vivre en concubinage avec elle alors qu’elle est déjà mariée dans une Italie dans laquelle l’Eglise catholique s’oppose fermement à toute loi légalisant le divorce. Autant dire que Meroni eut autant de détracteurs que d’admirateurs. Admis finalement en sélection, il participe à la Coupe du monde 1966 au cours de laquelle il marque trois buts ; pourtant, alors qu’il n’a pas participé au désastreux Italie-Corée du nord, il est tenu pour l’un des principaux responsables de l’élimination précoce de la squadra. D’une certaine manière, la liberté de son jeu renvoyait à sa vie bohême et fantaisiste, suspecte aux yeux des bien-pensants du calcio, quand le catenaccio pouvait incarner un ordre social contraint et sclérosé. Toutefois, comme le signale avec justesse Nando dalla Chiesa, si Gigi Meroni a pu incarner un certain vent de liberté pré-soixante-huitard, il n’a pas été un contestataire, mais un jeune homme avant tout épris de liberté et d’indépendance.


Malgré des passages un peu mièvres (la métaphore récurrente du papillon, par exemple), le livre a le grand mérite de faire revivre un footballeur d’avenir mais disparu trop tôt et surtout de resituer cette trajectoire fulgurante dans le contexte de la société italienne du « miracle économique ». Nando della Chiesa n’oublie pas, non plus, de replacer Gigi Meroni dans la mythologie un peu doloriste construite autour du destin souvent chaotique du Torino. L’espoir placé dans Meroni et vite déçu par sa tragique disparition illustrerait à ce titre la destinée sisyphienne du club turinois qui célèbre au mois de novembre 2006 son centenaire.


Paul Dietschy
Université de Franche-Comté



Envoyer l'article à un ami
Télécharger ce dossier en PDF Télécharger ce dossier en PDF Télécharger ce dossier en PDF
Histoire du football f?minin en Europe Histoire du football f?minin en Europe
Xavier Breuil retrace l?invention de cet autre football qu?est le Ladies puis Women?s football.
Hors jeu Gloire, chute et resurrection un grand champion Hors jeu Gloire, chute et resurrection un grand champion
Autobiographie de Ren? Vignal
La face cach?e du foot business La face cach?e du foot business
Il y a quelque chose de pourri au royaume du football !
Les Enrag?s du football Les Enrag?s du football
L?autre Mai 68
50 ans d'Euro 50 ans d'Euro
L'?quipe ?voque une "histoire fran?aise"
Pratiques sportives et relations interculturelles Pratiques sportives et relations interculturelles
Un dossier de la revue Migrations soci?t? en partenarait avec We are football association
La grande aventure du football alg?rien La grande aventure du football alg?rien
L'?quipe d'Alg?rie de la fin des ann?es 70 au milieu des ann?es 80
Annual Review of the European Football Players Labour Market Annual Review of the European Football Players Labour Market
Une ?tude originale du march? du travail europ?en des footballeurs
Histoire politique des Coupes du monde de football Histoire politique des Coupes du monde de football
Par 3 des fondateurs de WeareFootball
En sifflant de par le monde En sifflant de par le monde
Les souvenirs d'un arbitre des ann?es 1930
Tempi supplementari. Partite vinte, partite perse Tempi supplementari. Partite vinte, partite perse
Un essai sur l'histoire du football italien
Football et soci?t?s europ?ennes Football et soci?t?s europ?ennes
Une r?flexion sur les enjeux identitaires du football
Moacyr Barbosa Moacyr Barbosa
L'histoire du gardien de but br?silien Moacyr Barbosa
Spartak de Moscou Spartak de Moscou
Histoires de football et de pouvoir dans l'URSS de staline
Football aventure des hommes Football aventure des hommes
Un journaliste se livre ? une analyse personnelle du football des ann?es 1960
Les footballeurs professionnels des ann?es 30 ? nos jours Les footballeurs professionnels des ann?es 30 ? nos jours
L'?volution du m?tier de footballeur et de sa place dans la soci?t
Les Archives du football Les Archives du football
Une premi?re histoire ? scientifique ? du football fran?ais qui fait toujours r?f?rence.
Carton jaune Carton jaune
Un roman sur l'obsession du football par un supporter d'Arsenal
Geopolitique du football Geopolitique du football
Le football, pour certains, c?est la guerre continu?e par d?autres moyens...
FIFA 1904-2004. Le si?cle du football FIFA 1904-2004. Le si?cle du football
En 2004, la FIFA d?cidait, pour son centenaire de publier un ouvrage sur son histoire.
Ajax, the Dutch, the War Ajax, the Dutch, the War
Un ouvrage consacr? au football hollandais pendant la Seconde Guerre mondiale
Sport et id?ologie Sport et id?ologie
Actes du VIIe Congr?s International du Comit? Europ?en de l?Histoire du Sport

Videotheque - Quizz - Presse - Boutique - Association - Les fondateurs  - La rédactionContact - Partenaires


© 2005 - 2014 Wearefootball.org - Tous droits reservés  - Prezcreation